Voici quelques conseils pour renégocier votre prêt immobilier dans les meilleures conditions.

À quel moment renégocier son emprunt immobilier ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté au moment de la renégociation de votre prêt immobilier, il est préférable d’avoir une situation professionnelle stable. Privilégiez le premier tiers de votre échéancier, car c’est à cette période que les intérêts à rembourser sont les plus importants. De plus, si le capital restant dû est au moins égal à 70.000 euros, il est intéressant de demander une renégociation de son prêt immobilier.
Enfin, selon Meilleurtaux, pour que l’opération soit rentable, et que les emprunteurs s’y retrouvent, il faut que l’écart entre le taux pratiqué et le taux initial soit compris entre 0,7 et 1%.

Attention aux frais et aux pénalités

Si vous envisagez de renégocier votre prêt immobilier actuel, n’oubliez pas de prendre en considération les éventuels frais et pénalités supplémentaires (frais de dossier et pénalités de remboursement). Afin de limiter le montant de ces surcoûts, persuadez votre banquier que la révision des conditions du prêt actuel est la meilleure solution. 
Si vous devez faire face au refus de votre banquier, n’hésitez pas à solliciter d’autres établissements bancaires, en faisant jouer la concurrence. Dans ce cas, divers frais sont également à prendre en compte, tels que les frais de dossier, les frais de garanties et les pénalités de remboursement. Le total des frais peut s’élever à 4,5% du montant du prêt.

Faites confiance à AGEF Finance Courtage

Courtier à Vannes, Rennes, Vitré, Ploërmel, Saint-Malo, Lorient et Nantes, AGEF Finance Courtage est à vos côtés pour vous accompagner dans vos projets. Forts d’une expérience de 15 ans comme cadres bancaires, les deux associés fondateurs du cabinet vous conseillent afin de décrocher les meilleures conditions financières pour votre crédit immobilier. Également courtier en crédit professionnel, n’hésitez pas à venir les rencontrer pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.