Retour

Les avantages du LBO pour le rachat d'entreprise

Les avantages du LBO pour le rachat d’entreprise. Le LBO est un montage juridique qui permet de maximiser la rentabilité financière d’un rachat d’entreprise.

En tant que courtier en crédit professionnel à Rennes, nous pouvons vous apporter nos conseils et notre expertise dans le cadre d’un rachat d’entreprise, notamment dans le cas d’un LBO.

Comment fonctionne le LBO (Leveraged Buy Out) ?

C’est un montage juridique qui permet en passant par la création d’une société holding de financer le rachat d’une entreprise avec un prêt bancaire dont les échéances seront payées par les remontées de dividendes de la société rachetée (filiale) vers la holding. 

Pour que ce montage soit possible et pour trouver le financement, il faut que la société rachetée ait une trésorerie importante ou génère des bénéfices conséquents pour permettre de couvrir les échéances du prêt.

Quels sont les avantages d’un LBO ?

L’avantage principal d’un LBO est l’effet de levier financier lié au financement du rachat de l’entreprise par un prêt bancaire. En effet, la rentabilité financière d’une opération est le rapport bénéfices sur capitaux propres engagés. Les emprunts bancaires permettent de diminuer les capitaux propres engagés, c’est-à-dire l’apport personnel. Plus lesdits capitaux propres diminuent, plus la rentabilité financière augmente.

Un autre avantage est d’ordre fiscal, en permettant le cas échéant de bénéficier de l’intégration fiscale. Cela revient à n’avoir qu’une seule entité vis-à-vis du fisc qui paiera l’impôt sur les sociétés pour l’ensemble du groupe (holding et société rachetée) et de cumuler les bénéfices et les pertes de toutes les entités du groupe dans la mesure où la société holding détient directement ou indirectement au moins 95 % des actions ou parts sociales de la filiale (dans notre cas de la société qui a fait l’objet du rachat).

Quels sont les risques d’un LBO ?

Comme nous l’avons indiqué dans le premier paragraphe, cette opération, pour être couronnée de succès, doit concerner une entreprise rentable et pérenne et si possible avec une trésorerie importante.

En effet, le risque majeur d’un LBO est lié à des bénéfices de la filiale plus faibles que ceux escomptés lors du rachat de celle-ci. Cela créera des difficultés, voire ne permettra pas de payer les échéances du prêt souscrit par la société holding dans le cadre du rachat de la filiale.

L’autre risque est lié au changement de l’équipe de direction qui crée toujours des perturbations au niveau interne et externe. Il n’est pas rare de perdre une partie de la clientèle lors d’un rachat d’entreprise et il faut une équipe solide qui puisse reprendre en main l’activité immédiatement.

Les différentes formes de LBO

Il existe trois formes principales de LBO :
•    LMBO (Leverage Management Buy Out) lorsque que l’entreprise est rachetée par ses cadres dirigeants qui ne détiennent aucune part du capital de l’entreprise,
•    LMBi (Leverage Management Buy-In) lorsque que le ou les repreneurs sont des cadres appartenant à une entreprise différente de l’entreprise rachetée,
•    BIMBO (Buy In Management Buy Out) si l’entreprise est rachetée par de cadres de l’entreprise et des cadres extérieurs à celle-ci.
 

Lire aussi :